Save Maisons-Laffitte racecourse!/Sauvez l’hippodrome de Maisons-Laffitte !

Maisons-Laffitte without its racecourse is like Paris without the Eiffel Tower or London with no Big Ben. The Snippet is champing at the bit and getting on its hobby-horse to help save Maisons-Laffitte! Shock waves have rocked the horse world in France and abroad (cf. Racing Post 28/11/2018) since France Galop announced the closure of the racecourse at the end of 2019 and rationalisation of the training centre. News about which Jacques Myard, Mayor of Maisons-Laffitte, said “I will fight all the way”. 31 jobs will be lost with more collateral damage and far-reaching implications for the town. How is it possible that the City of the Horse with a tradition of turf horse racing since 1878 and an economy inextricably linked to the equine industry will lose its identity? Surely this unique racecourse with the longest flat straight in Europe, its left-hand and right-hand courses and prestigious races still has a future. MP, Yaël Braun-Pivet said that all locally elected representatives are united in their determination to safeguard and maintain the continuity of the equine industry in Maisons-Laffitte and are working tirelessly to find a sustainable solution. Perhaps you feel helpless in the face of such a monumental decision? What can be done? Sign the petition either at the Town Hall or online and participate in forthcoming public meetings. The time is ripe to act now. Let it not be a case of closing the stable door after the horse has bolted!

https://yaelbraunpivet.fr/
Judy Poggi, Fiona Pickford

Maisons-Laffitte sans son hippodrome ce serait comme Paris sans la Tour Eiffel ou Londres sans Big Ben. Pour sauver Maisons-Laffitte, le Snippet piaffe d’impatience et enfourche son dada ! L’onde de choc s’est propagée dans les milieux hippiques en France et à l’étranger (cf. Racing Post du 28/11/18) depuis que France Galop a annoncé la fermeture de l’hippodrome pour la fin d’année 2019 et la restructuration du centre d’entraînement. Des informations considérées par Jacques Myard, Maire de Maisons-Laffitte, comme absurdes.
« Je vais me battre, je ne fais que commencer » a-t-il dit. 31 emplois supprimés, des dégâts collatéraux et de lourdes conséquences pour la ville. Est-il envisageable pour la Cité du cheval, qui perpétue la tradition des courses de chevaux depuis 1878, et dont l’économie est étroitement liée à celle du secteur hippique, de perdre ainsi son identité ? Cet hippodrome, unique en son genre, avec la ligne droite la plus longue d’Europe, corde à gauche et corde à droite, et des courses prestigieuses, a certainement encore un avenir devant lui. Yaël Braun-Pivet, députée des Yvelines, déclare que les élus locaux restent unis dans leur détermination pour faire perdurer et garantir la pérennité de la filière hippique à Maisons-Laffitte et qu’ils travaillent sans relâche pour trouver une solution durable. Vous êtes déroutés par cette décision si radicale ? Que pouvez-vous faire ? Signer la pétition, à la Mairie ou en ligne et participer aux prochaines réunions publiques. C’est le moment d’agir et de reprendre les rênes avant qu’il ne soit trop tard !

https://yaelbraunpivet.fr/
Judy Poggi, Fiona Pickford

Related posts